Accueil du site - Projets humanitaires - Gandhiji school - Actualités - 14/11/2019 : L’ASBL MALA A VINGT-CINQ ANS AUJOURD’HUI
PNG - 46.5 ko

L’ASBL MALA A VINGT-CINQ ANS AUJOURD’HUI

Bonjour,

Le 14 novembre 1994 une poignée d’idéalistes constituaient devant notaire une asbl dédiée à l’enfance défavorisée en Inde…

Ils décidèrent de l’appeler « Mala », collier de fleurs où chaque fleur est un enfant…

Ils étaient loin de s’imaginer où cette Aventure allait les mener…

Aucun d’eux n’avait remarqué la curieuse coïncidence : le 14 novembre, jour d’anniversaire de Nehru, est un jour férié en Inde, le « Children’s Day », le jour des enfants… C’était partir sous de bonnes augures…

La confiance des donateurs s’installa rapidement. De plus en plus nombreux ils permirent la réalisation d’une impressionnante série de projets (voir Projets Terminés). Le petit journal d’information « Vanakkam » fit bientôt place à un site web élaboré et à une communication informatique personnalisée. La famille des Bénévoles s’agrandit et permit l’ouverture de « Mala India », un magasin d’artisanat et centre d’information permanente…

C’est dans ces années-là que Mala concentra ses efforts sur deux projets : les enfants des briqueteries de Kanpur

JPG - 29.8 ko

et ceux des faubourgs de Puducherry.

JPG - 68.6 ko

Des deux côtés l’effort financier fut énorme en termes d’investissement : achats de terrains et constructions.

La situation actuelle

A Pondicherry l’infrastructure de la Gandhiji School est complètement terminée. L’école est organisée pour 12 classes de 24 élèves ainsi que pour le suivi des étudiants dans leurs années supérieures.

A Kanpur une vingtaine de « Apna Schools » (enseignement primaire pour 600 enfants) sont prises en charge en permanence par Mala de même que la « Apna Ghar » (maison d’accueil) elle aussi tout à fait équipée, le plan de la maison étant étudié pour évoluer en fonction du nombre croissant de pensionnaires, actuellement 45. Le financement des frais de fonctionnement de Apna Ghar interrompu pendant les années cruciales de fin de construction de la Gandhiji School est maintenant repris totalement par Mala.

Les fonds nécessaires à ces deux projets transitent par le ASHA TRUST avec lequel nous travaillons en partenariat depuis une douzaine d’années. Plusieurs articles ont été publiés à ce sujet, voir ici

- 07/07/2013 : GANDHIJI SCHOOL ET APNA GHAR : LE LIEN EST ÉTABLI !
- 14/11/2013 : APNA GHAR ET GANDHIJI SCHOOL FETENT LE CHILDREN’S DAY
- 25/03/2014 : DIMANCHE 23 FEVRIER, L’INAUGURATION DE APNA GHAR
- 18/09/2014 : LE CÔTÉ NORD...
- 3 JUIN 2006, 3 JUIN 2013, L’ABOUTISSEMENT DE 7 ANNEES D’EFFORTS

Pas de roses sans épines

L’histoire de Mala est probablement semblable à celle de tous les efforts humains qui veulent changer les choses pour un monde meilleur, pour défendre les plus démunis, les plus vulnérables. Elle est faite d’enthousiasme, de confiance, de moments forts mais aussi de déceptions, d’épreuves en tout genre, et plus pernicieux encore, plus redoutable, de doute.

Ce fameux doute fait partie du jeu, c’est ce qu’entretiennent les pessimistes et ceux qui critiquent plutôt que de se retrousser les manches. Quand ce fameux doute survient il faut sourire et regarder ce qui est fait.

Un gamin comme Mukesh, destiné à faire des briques toute sa vie, en visite à Apna Ghar où il a grandi, expliquant le chemin à suivre aux petits nouveaux…

JPG - 64.5 ko

Une gamine comme Nivedha, destinée à l’ignorance et au mariage précoce, motivée à la Gandhiji School où les filles portent des jeans, maintenant épanouie au Collège de Microbiologie... (la première à droite sur la photo)

JPG - 31.3 ko

De quoi rendre malade ce pauvre doute, vous ne trouvez pas… ?

Mala a 25 ans. Mala sourit.

Nivedha et Mukesh sont deux exemples mais il y en a tant d’autres, des Raj Kumar qui décrochent des premiers prix à Kanpur, des Moghana maintenant à l’université et qui affirment que de leur vie elles n’oublieront jamais leurs années à la Gandhiji School…

JPG - 55.6 ko

Et puis il y a l’avenir comme ces petits aux grands yeux qui nous font déjà confiance, faut-il laisser le doute leur répondre… ? La réussite n’est jamais gagnée d’avance, il faut y travailler. On est prêt.

JPG - 35.3 ko
JPG - 27.2 ko
JPG - 28 ko

Mala a 25 ans. Mala sourit.

MERCI aux donateurs

MERCI à la famille des 50 bénévoles

EN ROUTE pour un nouveau bail

L’équipe Mala