Accueil du site - Le magasin Mala India - Découverte du magasin - - Listes des produits (- DETAIL )

LE TESTAMENT DE KRISHNOKANTO [B. Chatterji/Gallimard/CO2] Prix: 5.35 €
LE TESTAMENT DE KRISHNOKANTO [B. Chatterji/Gallimard/CO2]

Parution
01/05/1988

Editeur
Gallimard - Collection 'Connaissance de l'Orient'

EAN
9782070713301

210 pages - 12,5 cm x 19,0 cm



Grâce à Gide, en particulier, qui ne connaît Rabindranath Tagore ? Mais qui, en France, connaît celui que Tagore tenait pour le maître, et sa vie durant vénéra : le poète, essayiste et romancier Bankim Chandra Chottopâdhyâya (dont le nom s'anglicisa en B.C. Chatterji) ? Or ce Chatterji exerça dans son pays, le Bengale, une vraie "royauté littéraire" , et l'opinion éclairée tient Le testament de Krishnokanto pour le meilleur roman qu'il ait produit.

Cette qualité s'explique aisément : la part d'autobiographie que comporte ce tableau d'une famille bourgeoise acculée à la décadence par une passion qu'au nom des valeurs anciennes condamne pourtant l'écrivain novateur, nous garantit qu'il échappe aux poncifs. Novateur, en effet. Si, au lieu de considérer que toute littérature commence au Flore ou, à la rigueur, à La Closerie des Lilas, on accepte de lire innocemment, cent dix ans après sa parution, ce roman qui serait aux lettres bengalies d'aujourd'hui ce que fut à notre épopée La Chanson de Roland, il n'importera pas moins à la connaissance de l'Inde moderne que le Godan (La vache) de Prem Chand ou le Pather Panchali (La complainte du sentier).


Bankim Chandra Chatterji, en bengali বঙ্কিম চন্দ্র চট্টোপাধ্যায়< (Bankim Chandra Chattopadhyay), anglicisé en Bankim Chandra Chatterjee, est un écrivain bengali, né le 26 juin 1838 à Kantalpara, mort le 8 avril 1894 à Calcutta.
Il reçoit une double éducation, indienne et anglaise. Aussi son oeuvre sera-t-elle nourrie de philosophie et de littérature occidentales, tout comme des multiples mythologies de l'Inde.
Il fait des études à l'Université de Calcutta, puis entame une longue carrière de fonctionnaire britannique.
Il écrit d'abord en anglais "Rajmohan's Wife", publié en 1864, avant de donner une impulsion décisive au roman bengali, l'année suivante, avec "Durgeshnondini" (littéralement : La fille du maître du fort). Son premier grand succès demeure toutefois "Celle qui portait des crânes en boucles d'oreilles" (Kapalkundala), paru en 1866, dont l'héroïne est inspirée par le personnage mythologique de Shâkuntalâ et Miranda, la fille du duc de Milan dans "La Tempête" de Shakespeare.

L'un de ses romans historiques, "Le Monastère de la félicité" (Ānandamaṭha), paru en 1882, évoque la révolte des sannyasins (les renonçants) en 1769. Ce livre a joué un rôle important dans la montée du nationalisme indien.
Dans ses essais, Bankim Chandra Chatterji proclame notamment le droit à l'indépendance, aux activités économiques et aux droits sociaux de la femme.
Il inspirera grandement l'oeuvre de l'écrivain indien Abanîndranâth Tagore.






-Réf: 9782070713301


Provenance des articles
La carte "Mala India", un avantage à ne pas négliger !
Et pourquoi pas un chèque cadeau ?

Nos autres

Attention : nous n'expédions pas de colis et ne vendons pas en ligne. Notre magasin est cependant ouvert tous les jours de 10 à 18 heures (jours de semaine, de week-end et fériés inclus).

Contacts et plan d'accès